Ressources et philosophies de traduction

La documentation Drupal 6 n'est plus maintenue et en cours de dépublication.

Ressources

Il existe de nombreuses ressources de traduction sur le web. En voici quelques unes. Attentions aux traducteurs automatiques qui offrent une traduction parfois trop littérale!

Philosophie

Voici le point le plus contentieux de toute l'affaire. Un brève introduction est de mise pour mettre les choses en perspective globale, car de partout dans le monde on viendra pour utiliser notre traduction de Drupal. Bien sur, il faut prendre tout ceci à la légère.

Il y a les puristes Français, qui ne jurent que par le Petit Robert. Frustration garantie chez tous les québécois qui voient l'académie française approuver des mots comme e-mail alors que courriel est d'usage commun chez-eux.

Il y a les puristes Québécois, qui ont développé la fierté de parler français, qui font du magasinage de fin de semaine plutôt que du shopping le week-end, et qui profitent de leur cinéma-maison le samedi soir, plutôt que de leur cinéma-home.

Il y a les puristes populaires, qui n'hésitent pas à remplacer root par racine, dénaturant le mot anglais qui pourtant est encore mieux traduit par souche ou par répertoire de tête.

Il y a les batards, qui n'arrivant pas à se décider sur une tradution, adoptent le mot anglais et lui accorde un genre arbitraire, le node ou encore plus laid la node parce que noeud dénature trop le terme anglais node.

Il y a les entre-deux, ceux qui veulent à tout prix être compris, et qui utilisent le mot traduit en le faisant suivre entre parenthèses du mot original anglais: le noeud (node).

Bien sur j'oublie les franco-ontariens, qui vont voir un film au théâtre plutôt que d'aller au cinéma, et qui disent "je l'ai besoin" plutôt que "j'en ai besoin" et tous les autres fancophones de la planète qui ont leur manière bien à eux d'utiliser la langue française!