Message d'avertissement

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.

[Résolu] Accès possible aux anonymes malgré mes restrictions

Information importante

En raison d'un grand nombre d'inscriptions de spammers sur notre site, polluant sans relache notre forum, nous suspendons la création de compte via le formulaire de "sign up".

Il est néanmoins toujours possible de devenir adhérent•e en faisant la demande sur cette page, rubrique "Inscription" : https://www.drupal.fr/contact


De plus, le forum est désormais "interdit en écriture". Il n'est plus autorisé d'y écrire un sujet/billet/commentaire.

Pour contacter la communauté, merci de rejoindre le slack "drupalfrance".

Si vous voulez contacter le bureau de l'association, utilisez le formulaire disponible ici, ou envoyez-nous un DM sur twitter.

Salut !

J'ai installé récemment le module nodeaccess avec lequel je peux maintenant gérer node par node les permissions dans l'onglet "Grant".
Il se trouve que malgré le fait que j'ai interdit l'accès de certaines pages de mon site aux utilisateurs anonymes, ceux-ci peuvent toujours y accéder en tapant tout simplement l'URL http://server/?q=node/xxx
J'ai vidé le cache, j'ai recréé les autorisations, j'ai bien vérifié quand dans l'onglet Grant les anonymes n'avaient ni les droits de lecture, d'ecrire ou d'effacer, et dans admin/user/permissions les anonymes ont accès au contenu (car il y a certaines pages auquelles je veux qu'ils aient accès) et c'est tout.

Auriez vous une idée de ce qui déconne sur mon site ? Pourquoi les permissions aux anonymes définies dans le Grant de nodeaccess sont elles mal interprétées ... comme si elles étaient oubliées au profit d'autres permissions ailleurs (mais où d'ailleurs) ?

Merci,
Auré

Version de Drupal : 

Bonjour,
Voila l'idée:
Si les node auquel tu veux bloqué l'accès ont comme auteur l'utilisateur anonyme tous les anonyme auront encore accès à ces nodes. Donc l'idée et de vérifie si les nodes ont un auteur autre que vide ou anonyme.
Tiens moi au courant.
Cordialement, Aya