Message d'avertissement

The subscription service is currently unavailable. Please try again later.

Documentation Drupal payante : qu'en dites-vous ?

Information importante

En raison d'un grand nombre d'inscriptions de spammers sur notre site, polluant sans relache notre forum, nous suspendons la création de compte via le formulaire de "sign up".

Il est néanmoins toujours possible de devenir adhérent•e en faisant la demande sur cette page, rubrique "Inscription" : https://www.drupal.fr/contact


De plus, le forum est désormais "interdit en écriture". Il n'est plus autorisé d'y écrire un sujet/billet/commentaire.

Pour contacter la communauté, merci de rejoindre le slack "drupalfrance".

Si vous voulez contacter le bureau de l'association, utilisez le formulaire disponible ici, ou envoyez-nous un DM sur twitter.

Hello,

Une idée me trotte dans la tête depuis qq temps : je pense qu'il faudrait donner un bon coup de boost à la documentation Drupal en français, quasi inexistante à ce jour. Ca permettra de populariser Drupal, le nombre de développeurs Drupal, et au final le nombre de sites faits avec Drupal.

Un livre est un bon moyen (c'est en cours), mais il y a aussi de la place pour de la doc en ligne. J'ai moi-même commencé à rédiger qq tutoriels Drupal, mais l'effort est titanesque, et je pense qu'on ne peut y arriver que collectivement. Pour motiver les rédacteurs/traducteurs, il faut leur proposer une rémunération, soit en notoriété (en les mettant en avant), soit en cash.

Qui dit rémunération dit source de revenus. Deux modèles économiques se dessinent : soit la doc est partiellement payante (les points triviaux sont gratuits, et les sujets à forte valeur ajoutée sont payants), soit on met en place un système de type Yahoo! Questions/Réponses mais payant : on pose une question avec une mise en euros (ce qui signifie "je suis prêt à payer xx EUROS pour obtenir la réponse à cette question"). La personne qui répond - de façon satisfaisante - remporte la somme, minorée d'une commission pour le site qui organise le tout.

  • Qu'en dites-vous ?
  • En tant que potentiel rédacteur de doc, seriez-vous intéressé ?
  • En tant que personne qui cherche de la doc, seriez-vous prêt à payer pour obtenir de la doc ?

Vincent

Tutoriels Drupal | Formation Drupal

Je ne serai pas intéressé, ni en tant que personne qui cherche de la doc car je préfère de loin l'anglais pour les docs techniques et d'un point de vue rédacteur la rémunération ne sera jamais suffisamment intéressante pour me motiver à faire de très bonnes réponses, ce que je fais en général (tous sujets confondus) c'est plutôt donner des pistes, ou donner des réponses lorsque c'est simple.

alliax,

Merci de ta réponse.

Je trouve comme toi que l'anglais est supérieur, mais uniquement pour la raison que c'est la langue d'origine de rédaction de la doc (pour Drupal). La doc en anglais est donc celle qui est la plus rapidement disponible, la plus abondante, la plus à jour, la plus rapidement corrigée en cas de pb... A cet égard, une doc en français aura toujours un léger cran de retard.

Pour la rémunération, c'est difficile à dire : dans le cadre d'un système de paiement à la question, difficile de dire combien les gens seraient prêts à mettre (s'ils sont prêts à mettre qqchose). Pareil dans le cadre d'une doc payante. Ca serait intéressant d'avoir l'avis de clients potentiels : combien seriez-vous prêt à payer ?

Ce qui est sûr, c'est que du point de vue rédacteur, il ne faut pas le voir comme un salaire, mais plutôt comme un bonus pour l'effort fourni, et une incitation à faire une réponse un peu plus complète. La cible, ce sont des gens qui auraient posté dans le forum de toute façon (même sans rémunération).

De mon côté, je ne suis pas trop chaud pour une documentation payante. N'y a-t-il pas plutôt possibilité d'obtenir des sous-sous par un mécanisme de publicité ?

Petite réflexion à chaud : sous quelle licence la documentation de Drupal est-elle diffusée ? S'il s'agit d'une licence GPL ou proche, il me semble que les travaux dérivés doivent être redistribués sous la même licence, non ? (m'enfin, bon, je suis pas juriste et ces questions n'ont jamais été trop mon fort non plus).

Hello Zigazou,

De la pub : oui, mais quoi ? Si on utilise Google AdSense, il va afficher des pubs portant sur le même thème que le site de doc, donc des concurrents de Drupal (bon, tu peux filtrer les sites concurrents dans adsense, mais c'est pas bien pratique).

Pour ce qui est de la licence, en effet, il n'est pas possible de traduire la doc EN et de la revendre. L'option doc payante ne serait viable que pour de la doc originale.

De la documentation en français, oui, d'accord !
Mais si l'on considère que les utilisateurs français de Cms ont abordé Drupal c'est qu'ils "comprennent" l'anglais.
Du coup, je préfèrerais disposer de schémas et de diagrammes commentés en français pour la description des mécanismes employés par Drupal.
Je ne parle pas du "coeur" mais bien de l'utilisation des fonctionnalités proposées qui seraient décrites par des figures et dessins. Par exemple : utilisation conjointe des modules CCK, View et "rôles" pour arriver à un début de "workflow" dans une gestion de dossiers. Chacun pouvant, sur ces documents, y rajouter ses repères et mémos personnels.

Mais si l'on considère que les utilisateurs français de Cms ont abordé Drupal c'est qu'ils "comprennent" l'anglais.

Peut-être. Mais je pensais justement aux utilisateurs francophones qui n'ont pas abordé Drupal, découragés par l'absence de documentation en français.

je trouve l'idée un peu bizarre, en tous cas inhabituelle par rapport à un autre projet open source où j'essaye de m'impliquer avec mes modestes moyens

dans ce cas, la doc est gratuite en ligne, mais payante en papier

le wiki permet à chacun d'ajouter ses customisations qui sont souvent des synthèses de la mailing liste (et qui seront probablement intégrées dans la doc..)

je pense que des formations ou des services ad hoc sont plus propices à la rémunération

la doc payante risque au contraire d'être un frein à l'adoption de Drupal, surtout si des solutions "concurentes" sont bien documentées... gratuitement

Hello,
Tu as raison, ça risque d'être un frein. Cela dit, quand on y pense, c'est bizarre que les gens soient prêts à payer pour le papier et pas pour la version électronique (si elles sont identiques), car la valeur est dans le contenu, pas le support.

Je pense que l'approche est différente:

  • la version électronique est plus ou moins associée à l'aide en ligne, elle est bien complétée par le wiki. Sa qualité et son exhaustivité sont effectivement attractifs (et d'ailleurs un critère de sélection pour les applis open-source)

  • la version papier garde pas mal d'avantages: pas besoin d'allumer l'ordinateur, utilisable même en cas de panne de réseau ou de courant (et ce n'est pas théorique, c'est du vécu).

Personnellement, j'ai tendance à utiliser les versions électroniques surtout pour la fonction recherche de texte afin de localiser exactement ce que je cherche (en réponse à un problème généralement).

La version papier permet plutôt un approche globale (théorique), pour avoir une vision d'ensemble. On papillone aussi, mais plutôt pour renforcer l'apprentissage, et la lecture papier reste plus agréable qu'à l'écran.

Ce sont deux produits complémentaires, et si on considère effectivement que le contenu est libre aussi (le travail est déjà fait pour la version électronique et , si rédigé en commun, la répartition des droits serait d'ailleurs probablement lourde), les frais des livres correspondraient au coût de fabrication et distribution , plus une marge permettant de financer le projet....

Concernant la viabilité, le mieux serait de contacter les développeurs qui pourraient fournir des chiffres...

Bonjour Vincent, une idée.

Si vous envoyiez à chacun des membres de Drupalfr.org un email (hebdomadaire par exemple, pour ne pas être trop imposant, et automatique évidemment) avec les messages récents du site, ne pensez-vous pas que cela créerait du trafic et contribuerait à augmenter le temps de réponse aux demandes d'aide les plus récentes.

Ceci ferait que les non-anglophones se sentiraient plus "supportés" dans la communauté française pour commencer à s'aventurer vers Drupal.

Cette idée ne remplace pas de la doc complète en Français, mais c'est un pas vers plus d'interactivité, et puis vous avez déjà traduit beaucoup de docs.

On paie la sensation agréable du support papier...

Je connais une maison d'édition excessivement sympathique, tournée vers les sciences et les technologies surtout si open source.
Ils font des petits livrets pratiques très bien fichus, ils s'appellent H&K ( http://www.h-k.fr ).
A mon sens si vous cherchez à faire des sous pour faciliter l'avancement des traductions et que vous optez pour la vente de livres, c'est vers eux qu'il faut aller.

Une solution (qui sans doute ne leur sera pas direct rédibitoire) peut-être de mettre le texte sous licence libre.

Comme ça la version numérique reste gratuite et avec les livres vous touchez ceux qui veulent du papier, ceux qui veulent vous soutenir et ceux qui ne connaissent pas Drupal mais qui sont habitués aux bouquins d'H&K.

Je suppose que tu peux avoir accés à mon mail, si tu as besoin d'infos sur H&K n'hésite pas.

Sinon y'a déjà un (des) sujet(s) sur les avancées de tel ou tel projet de développement de documentation ?

(je parle de documentation créées par la comunauté francophone, pas de traductions)

Salut tout le monde.

En tant que nouvel utilisateur de Drupal, je pense que je suis bien placé pour donner mon avis sur le principe de documentation.

Il est vrai que la documentation technique de drupal n'est pas très étoffée en francais (a part quelques très bons articles que l'on trouve sur drupal france, et je ne fait pas de la lèche, ils sont très bons objectivement).

Mais c'est vrai qu'il m'est arrivé de juré plus d'une fois parce que je ne trouvais pas de réponse à mon problème et il est fréquent de trouver des posts sur le problème qui nous intéresse sur les forums officilels et francais, mais ils sont assez régulièrement sans réponse.

Et la doc officiel de drupal, bien que assez complete est "bizarement" organisé parfois.

La proposition d'une doc payante m'interesserai, mais je pense que le prix doit être symbolique. En effet, cela rebutera beaucoup de monde car les habitués de l'open source n'ont pas pour habitude de payer ce que l'on peut trouver (plus difficilement) gratuitement.

D'un autre coté, je pense qu'une autre partie de personnes comme moi seront une grande clientelle pour une tel doc. Je suis employé d'une petite société, je dvp son site sur drupal et les économies réalisés en utilisant un logiciel open source, mon patron ne serait pas contre mettre jusqu'à une petite centaine d'euros pour avoir une doc et acccélérer le temps de développement).

Donc il y a une réelle clientelle pour la documentation je pense, mais le prix ne doit pas être dissuasif, et elle doit apporter un réel plus par rapport à ce que l'on peut trouver sur le net.

Merci pour vos intéressantes réponses.

@Patch-Works
Tu résumes la différence entre version électronique et papier à une différence de support, mais je pense que ça va plus loin que ça. Je ne parle pas du cas où la version papier est une "impression" de ce qu'on trouve en ligne, mais de celui où la documentation a été pensée dès l'origine pour être distribuée soit en ligne, soit sur papier.

Un livre est souvent conçu par un éditeur. Celui-ci sélectionne le ou les auteurs pour leurs qualités rédactionnelles et pédagogiques, veille à une certaine uniformité de ton et de niveau, ainsi qu'à une certaine exhaustivité (certains points sont fastidieux à rédiger, mais l'éditeur forcera l'auteur à le faire s'il les estime nécessaires à la bonne compréhension d'un outil). Par ailleurs, l'éditeur embauchera sûrement un ou plusieurs relecteurs qui "garantiront" la validité des propos, etc.

En revanche, une version électronique conçue de façon "open source" et collaborative (sous forme de wiki, par exemple) prend une forme beaucoup plus libre : puisque les gens écrivent bénévolement et volontairement, ils auront tendance à le faire uniquement sur les points qui leur tiennent à coeur (d'où un risque de documentation morcelée ou incomplète). En l'absence de contrôle (autre que celui de la communauté), certaines parties de la documentation peuvent être erronées (c'est le cas sur drupal.org où les utilisateurs soumettent parfois des "code snippets" de qualité douteuse ; cela dit, drupal.org n'est pas un wiki, et on peut supposer que s'il l'était, d'autres utilisateurs auraient déjà corrigé les fautes).

Ce que je suis en train de dire, c'est que si tu mets le même niveau d'effort dans la production d'une documentation en ligne qu'un éditeur mettrait dans un livre (en sélectionnant des auteurs compétents, en testant tous les exemples, en relisant chaque page, en définissant une ligne éditoriale claire...), il n'y a pas de raison que ça doit gratuit alors qu'un livre est payant.

MAIS Il y a un obstacle culturel : on est habitué à ce que toute la documentation en ligne soit gratuite, surtout pour les logiciels open source.

@loolalup
Bonne idée, mais moi je ne suis qu'un utilisateur de drupalfr.org (pas un administrateur).
Si l'équipe drupalfr voit ton message, j'espère qu'ils rebondiront dessus.

@zmove
Tout à fait d'accord, le prix doit être symbolique.
Et je dirais même que l'essentiel de la doc doit être gratuite (pour les points les plus courants), et seules certaines parties à forte valeur ajoutée (de long tutoriels complexes par exemple) pourraient être payantes.

Peut-être pouvons nous conserver le modèle mixte dont je parlais, mais ça dépendra de quelques postulats:

1- la doc en ligne (en anglais ou français) est elle (suffisamment) complète? si oui, voir 2

2- il y aurait il des volontaires pour traduire de EN vers FR ce qui manque, dans l'esprit libre bien entendu

3- il y aurait il des volontaires pour créer (en FR, et en EN?) des points qui manqueraient?

4- il y aurait il un éditeur qui prendrait en charge la coordination du contenu (à traduire ou à créer) et sa validation?

Car on pourrait imaginer alors la situation suivante (où tout le monde trouverait probablement son compte):

  • La doc en ligne serait accessible gratuitement (licence creative commons à choisir), elle serait le "salaire" des bénévoles ayant réalisé la rédaction/traduction
    --gratuite, elle aiderait à la dissémination de Drupal

  • La doc papier tomberait elle, me semble t il, dans le service autour du logiciel libre dont la rémunération ne devrait pas rebuter la communauté
    -- l'éditeur pourrait donc se charger de la coordination et de la validation du contenu de la doc, et de la production et vente de la version papier dont il tirerait un bénéfice qu'il estime justifié...
    -- car outre le travail en amont (coordination, validation), il y a aussi une mise de fonds pour la production des livres et donc un risque lié à la gestion d'un stock potentiellement rapidement obsolète, + la gestion de la vente... ce qui justifie un coût supérieur au coût de production
    -- validée, elle aiderait à l'image de sérieux (ou établi, au choix) vis à vis de ceux ne connaissant pas Drupal

NB: l'exemple dont je parlais est PMB (www.sigb.net): la doc est en ligne gratuitement, et une version papier est disponible contre paiement. Le contenu est le même.

Salut Patch-Works,

Tout ça me paraît bien compliqué, et surtout ça ne fait pas beaucoup avancer le Schmilblick.

Mon post initial parlait d'une documentation payante qui permettrait de rémunérer - et motiver - les auteurs, or si l'on suit ton idée, on se retrouve dans une situation où des bénévoles rédigeraient la doc, et des profits éventuels iraient à un éditeur chargé de coordonner l'effort général et commercialiser une copie papier.

Où est l'amélioration par rapport à la situation actuelle ? Je suis sûr qu'un éditeur serait très réticent à l'idée de publier un livre déjà disponible en ligne gratuitement. Quant aux auteurs, ils ne seraient pas davantage récompensés du fait que leur travail trouve un débouché "papier".

Tu dis que la doc "aiderait à la dissémination de Drupal" et "aiderait à l'image de sérieux (ou établi, au choix) vis à vis de ceux ne connaissant pas Drupal", mais je ne suis pas sûr que les utilisateurs de Drupal - et potentiels auteurs de doc - se soucient beaucoup de son image ou de sa dissémination. Pour eux, c'est juste un logiciel qu'ils utilisent.

Pour être sensible à ces arguments, il faut être soit un prestataire de services Drupal (c'est mon cas, et effectivement : Drupal plus connu = plus de travail pour ma société), soit un passionné (je crois à Drupal, j'adore, donc je veux qu'il soit le plus connu/crédible possible).

désolé de ne pas faire avancer le schimilimili ;-)

"Pour être sensible à ces arguments, il faut être soit un prestataire de services Drupal (c'est mon cas, et effectivement : Drupal plus connu = plus de travail pour ma société), soit un passionné (je crois à Drupal, j'adore, donc je veux qu'il soit le plus connu/crédible possible)."

c'est exactement l'idée, et dans ton post initial, tu parlais de cash ou de notoriété... ce qui je crois colle au passionnés

la prise de risque financière est plus du ressort prestataire

l'accès à la doc payante en ligne serait aussi du ressort du prestataire, et donc en accès limité aux "clients": je crains que les passionnés ne s'y retrouvent pas....

je trouvais simplement intéressant de rapporter l'expérience d'un autre logiciel libre appuyé par une société de service, voire de la développer un peu sur base de mon ressenti, pour alimenter la réflexion

ceci étant fait, je resterai attentif aux évolutions de l'idée.

< /fil patch >

Patch-Works, tu as tout à fait raison : selon la méthode retenue, on touche des cibles différentes (plutôt une cible "client" si on retient la doc payante, et plutôt une cible "passionné" avec la doc gratuite).

Et je te remercie de partager ton expérience, je trouve qu'elle fait avancer le débat (entre nous, en tout cas :-)).

Ce que j'ai voulu dire en parlant de Schmilblick qui n'avançait pas (et désolé si ça n'est pas sorti de la bonne façon), c'est qu'on est DEJA dans une situation où les passionnés peuvent écrire de la doc : ils peuvent répondre dans les forums, écrire des articles sur drupalfr (après avoir demandé à un admin), poster des articles sur leur propre blog...

Or, force est de constater que ça ne suffit pas (regarde le nombre de posts qui déplorent le manque de documentation en français sur Drupal). Mon raisonnement était de dire qu'il faut changer un des paramètres de l'équation si on veut arriver à un résultat différent.

Mais peut-être qu'il suffit d'attendre que la communauté drupal francophone devienne plus importante. J'ai juste peur qu'à défaut d'une doc valable, elle ne le devienne jamais. :)

hello Drupal boys,

Je connais Drupal et d'autres CMS pour les avoir décortiqués avant de faire un choix. Résultat: des journées entières perdues pour finalement développer mon propre framework.
Aujourd'hui je reviens vers Drupal car il a évolué dans le bon sens (à mon avis) mais je suis obligé de me refarcir la lecture de l'API et des Howtos car je ne me souviens plus des mécanismes.
Je viens de passer commande d'un livre en anglais pour 30€ qui me sera certainement utile mais franchement, je suis prêt à payer l'accès à des docs visuelles (graphiques, shémas, etc) me permettant de gagner du temps. Ces docs n'existent pas sur le site de Drupal.
Je suis pour le gratuit bien sûr, mais je préfère payer pour du contenu enrichi (si la plus value en vaut la peine).
Pour ce qui est de laisser tous les contenus en accès libre pour renforcer la communauté des utilisateurs, je suis tout à fait d'accord s'il s'agit des docs d'utilisation.
Pour les docs de développement, je ne suis pas sûr que le développeur qui deviendra chevronné aura besoin des services de celui qui lui a passé son savoir gratuitement (voire deviendra son concurent direct).
Je n'ai aucun intérêt dans la communauté Drupal et c'est pourquoi je peux le dire franchement, si on m'aide, je suis prêt à payer ce service.

Hello Dens,
précedemment, j'ai aussi souhaité des documents schématiques mais sans écho de la part de la communauté. Je reste cependant persuadé de leur intérêt.
Côté "papier" il existe deux livres en anglais sur Drupal dont j'imagine que tous les afficionados se sont déjà munis.
http://www.packtpub.com/drupal/book
http://www.drupalbook.com/
Pour autant, il faudrait vraiment avancer. Vincent a raison.
Je recherche par exemple des explications sur le résultat que l'on peut attendre de la combinaison de différents modules.
Un wiki à plusieurs niveaux peut-être ?
Un blogue sympa pour débuter http://www.encoreungeek.com
What else ?

Bonjour ou bonsoir Vincent.
J'ai téléchargé et installé Dupral aujourd'hui. Félicitations pour le tutoriel d'installation. L'installation a été ok à 99 %. Il me reste a résoudre un problème de lacement automatique du cron. Je n'ai encore rien mis sur mon site. J'en ai profité pour m'inscrire et je réagis à ta proposition. J'ai utilisé le site du zéro pour apprendre les css et comme j'étais très satisfait des tutoriaux j'ai commandé le bouquin écrit par l'auteur de ces tutoriaux. " Tout travail mérite salaire " ( j'insiste sur les " ", pour ne choquer personne sur ce site ). Quand je suis satisfait, il me semble tout à fait normal de " récompenser " l'auteur des tutoriaux. Je suis au tout début. J'ai découvert Dupral grâce au site rue89.com. Il me semble que ce CMS correspond à ce que je recherche. J'aime bien les bouquins et si mon choix sur Dupral persiste, je serai le premier à acheter une documentation en français avec des mises à jour sur le site par exemple. A la veille des présidentielles qui ne sont pas un référendum comme tout le monde le sait, je vote OUI. Je suis donc prêt à payer pour obtenir un documentation complète en français ( 100 € par exemple ).
Encore merci pour ton travail
Christian